Arrêté de la MEMP relatif à l'organisation de l'examen du CEP au Bénin

Publié le par Priorité Succès

 REPUBLIQUE DU BENIN
            ---------------
           MINISTERE DE
L’ENSEIGNEMENT MATERNEL                      
           ET PRIMAIRE
           -------------
CABINET DU MINISTRE


ARRETE
ANNEE 2008 N° 011/MEMP/CAB/DC/SGM/DEP/DEC/SP
PORTANT INSTITUTION ET ORGANISATION DU CERTIFICAT
                                    

LE MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT MATERNEL ET PRIMAIRE


Vu    la loi n° 90-032 du 11 Décembre 1990 portant constitution de la République du Bénin ;

Vu    la loi n° 2003-17 du 11 Novembre 2003 portant Orientation de l’Education Nationale en République du Bénin ;

Vu    la proclamation du 29 mars 2006 par la Cour Constitutionnelle des  résultats définitifs de l’élection présidentielle du 19 Mars 2006 ;

Vu    le décret n° 2007-540 du 02 Novembre 2007 portant composition du gouvernement de la République du Bénin ;

Vu    le décret n° 2006-268 du 14 Juin 2006 fixant la structure-type des ministères ;

Vu    le décret n° 2007-443 du 02 octobre 2007, portant attributions, organisation et fonctionnement du Ministère de l’Enseignement Primaire, de l’Alphabétisation et des Langues Nationales ;

Vu    l’arrêté 032/MEPS/CAB/DC/SGM/DEP/DEC du 29 Mars 2005 portant institution et organisation du Certificat d’Etudes Primaires conforme aux programmes d’études et les arrêtés 0032 du 14 Février 2006, 0076 du 02 Mai 2006 qui l’ont modifié ;  

Vu    l’arrêté n° 009/MEPS/CAB/DC/SP du 04 Janvier 2002 portant attributions, organisation et fonctionnement de la Direction des Examens et Concours ;

Sur    proposition conjointe du Directeur de l’Enseignement Primaire, du Directeur de l’Inspection Pédagogique, du Directeur des Etablissements Privés des Enseignements Maternel et Primaire et du Directeur des Examens et Concours :

ARRETE

CHAPITRE 1 : ORGANISATION DE L’EXAMEN DU CEP 


ARTICLE 1er : Il est institué, au niveau de l’Enseignement Primaire, un examen de fin de cycle sanctionnant les études de cet ordre d’enseignement portant sur les programmes d’études. Il est dénommé : Certificat d’Etudes Primaires (CEP)

ARTICLE 2 : Cet examen tient lieu également d’examen d’entrée en classe de sixième des lycées et collèges d’enseignement secondaire général.

 ARTICLE 3 : Chaque année, les dates de déroulement de l’examen sont fixées par arrêté interministériel et les centres d’examen sont retenus par décision du Ministre en charge de l’enseignement primaire.

ARTICLE 4 : Il est prévu une seule session annuelle organisée en fin d’année scolaire.
                       Toutefois, une session spéciale dénommée « Session des malades » est organisée un (01) mois après la session normale.

ARTICLE 5 : Tout candidat à l’examen d’entrée en classe de sixième des lycées et collèges d’enseignement général doit être âgé de 14 ans au plus pour les garçons et de 15 au plus pour les filles, au 31 décembre de l’année de l’examen. 
                  Toutefois, des dispenses d’âge d’un an de plus est accordées par le Directeur de Examens et Concours (DEC) sur production d’un acte naissance ou d’un jugement supplétif. 
                  Elles ne peuvent excéder un an que dans des cas exceptionnels, notamment pour raison de santé dûment constatée par le médecin-chef du centre de santé de la commune où réside le candidat et que notification ait été faite en son temps aux autorités académiques. Pour ces cas, les dispenses sont accordées par le Ministre en charge de l’enseignement maternel et primaire. 
                  Aucune limite d’âge supérieure n’est fixée pour les autres candidats à l’examen du Certificat d’Etudes Primaires.

ARTICLE 6 : Seuls peuvent subir l’examen, les candidats régulièrement inscrits dont la liste établie et numérotée est adressée aux présidents des commissions de surveillance.

ARTICLE 7 : Le dossier d’inscription comporte :
      -  une fiche d’inscription ;
      -  un extrait d’acte de naissance ou un jugement supplétif ;
      -  la fiche scolaire originale (obligatoire pour les candidats à l’examen du       Certificat d’Etudes Primaires : option «  Enseignement Secondaire Général ») ;
      -  une demande de dispense d’âge s’il y a lieu ;
      -  un récépissé de droit d’inscription dont le montant est fixé par un arrêté interministériel  
 
ARTICLE 8 : Le Directeur des examens et Concours (DEC) recueille par champ de formation des propositions d’épreuves qui tiennent de la règle des 2/3 et qui comprennent chacune :
     -  un support ;
     -  une tâche ;
     -  une consigne.
                   Chaque épreuve est accompagnée de critères d’évaluation, d’un guide d’administration et d’une grille d’appréciation élaborée conformément à la règle des 3/4.
                   Le contenu de l’épreuve tient grand compte de la durée affectée à chacune d’entre elles.
                   Les concepteurs d’instruments de mesure veillent à l’élaboration des épreuves qui offrent aux candidats l’occasion de mobiliser toutes les ressources.

ARTICLE 9 : les sujets de cet examen sont choisis par le Directeur des Examens et Concours à partir d’une bande constituée de sujets étudiés et traités par des commissions techniques de tri.

ARTICLE 10 : Les domaines d’évaluation concernent les champs de formation :
1- Français
2- Mathématique
3- Education Sociale (ES)
4- Education Scientifique et Technologique (EST)
5- Education Artistique (EA)
6- Education Physique et Sportive (EPS)


ARTICLE 11 : Les candidats (es) à l’examen du CEP composent dans les épreuves suivantes
1- Compréhension de l’écrit (lecture) ;
2- Expression écrite ;
3- Mathématique ;
4- Education Sociale ;
5- Education Scientifique et technologique ;
6- Arts Plastiques (dessin ou couture) ;
7- Arts Vivants (conte ou poème ou chant) ;
8- Education Physique et Sportive.
             
ARTICLE 12 : L’examen du CEP présente les caractéristiques et spécificités ci-après :
      - la durée de l’examen est de quatre (04) jours ;
      - les épreuves proposées dans chaque champ de formation sont conformes aux contenus développés dans les différents programmes études ;
      - l’examen comporte des épreuves écrites, pratiques et orales :
  

LES EPREUVES ECRITES

a. Champ de formation « Français »

Il comporte deux épreuves :
- une épreuve de lecture (Compréhension de l’écrit) composée d’un texte écrit dont la longueur ne dépasse pas 30 lignes. Cette épreuve comprend des questions relatives à la compréhension d’un texte proposé. Elle dure un (01) heure et est notée de zéro (00) à vingt (20).
- Une épreuve d’expression écrite sous forme de rédaction à partir d’un sujet. Elle dure une (01) heure et est notée de zéro (00) à vingt (20

 b. Champ de formation « Mathématique »

L’épreuve de Mathématique est conçue dans l’optique de résolution de problème. Elle comprend des items permettant d’évaluer la ou les compétences définies au niveau du programme d’études. L’épreuve dure une (01) heure et est notée de zéro (00) à vingt (20).

 c. Champ de formation « Education Sociale »

L’Education Sociale fait l’objet d’une épreuve qui prend en compte ses préoccupations spécifiques. Cette épreuve dure une (01) heure et est notée de zéro (00) à vingt (20).

d. Champ de formation « Education Scientifique et Technique »

L’Education Scientifique et Technologique fait l’objet d’une épreuve qui prend en compte ses préoccupations spécifiques. Cette épreuve dure une (01) heure et est notée de zéro (00) à vingt (20).


LES EPRUVES PRATIQUES ET ORALES

a. Champ de formation « Education Artistique »

Il comporte deux (02) épreuves
    - une épreuve en arts plastiques : dessin ou couture. Elle dure une (01) heure et est notée de zéro (00) à vingt (20) points.
    - une épreuve orale et arts vivants portant sur la diction d’un conte ou d’un poème ou l’exécution d’un chant.  Cette épreuve, essentiellement orale, est notée de zéro (00) à vingt (200) points et se déroulera comme suit :
           * chaque candidat (e) se présente au jury avec son cahier de choix contenant trois (03) poèmes, trois (03) contes et trois (03) chants ;
           * après un tirage au sort de l’un ou des trois supports par le candidat, l’examinateur choisit le poème, le conte ou le chant présenter ;
           * l’exécution peut être accompagnée de danse ;
           * la diction du poème ou du chant est suivi d’un entretien avec le ou le candidat (e) au cours duquel l’examinateur lui pose quelques questions relatives au poème ou au conte.
L’entretien dure au maximum cinq (05) minutes par candidats.
                 
b. Champ de formation « Education Physique et Sportive »

Les six composantes retenues pour l’examen du CEP sont les suivantes :
     -  gymnastique ;
     -  course d’endurance ;
     -  saut en hauteur ;
     -  lancer de balle ;
     -  grimper ;
     -  course de vitesse ;

L’épreuve d’éducation physique et sportive porte sur deux des ces composantes et est notée de zéro (00) à vingt (20). Le choix des deux composantes  à chaque session est laissé à la discrétion du Directeur des Examens et Concours.

ARTICLE 13 : Un mois avant l’examen du CEP, le Directeur des Examens et Concours organise une séance publique de tirage au sort des épreuves de dessin ou de couture puis des deux composantes de l’épreuve d’Education Physique et Sportive.
Cette séance réunira :
    -  des représentants des écoliers des candidats ;
    -  des représentants des enseignants ;
    -  des représentants des parents d’élèves ;




CHAPITRE 2 : ADMINISTRATEUR DES EPREUVES ET ADMISSION

ARTICLE 14 : Pour l’administration des épreuves, la Direction des Examens et Concours met à la disposition des examinateurs des guides d’administration retenus par les sous-commissions de tri (une sous-commission par champ de formation). 

ARTICLE 15 : Une note de service de la Direction des Examens et Concours précise chaque année l’horaire de déroulement de l’examen.

 ARTICLE 16 : Avant le début des épreuves de chaque demi-journée, les surveillants de salle vérifient l’identité des candidats autorisés à composer. Pour ce contrôle, il est exigé une carte d’identité en cours de validité.

ARTICLE 17 : Tout candidat qui se présente au centre d’examen cinq (05) minutes après le début d’une épreuve est exclu du centre.

ARTICLE 18 : Les sujets de composition sont placés sous plis scellés et cachetés et ne sont ouverts qu’en présence des candidats dans l’une des salles. 

ARTICLE 19 : La règle des deux tiers (2/3) et celle des trois quarts (3/4) doivent servir à déterminer la maîtrise minimale d’une compétence à travers une épreuve sur les (08).

ARTICLE 20 : Est déclaré (e) admis (e) à l’examen du CEP, tout (e) candidat(e) ayant atteint la maîtrise minimale dans au moins six (06) épreuves sur les huit (08).

ARTICLE 21 : Est déclaré (e) admis (e) à l’entrée en 6ème de l’enseignement secondaire général , tout (e) ayant satisfait, en plus des critères minimaux, aux critères de perfectionnement dans l’une des épreuves du français ou de la mathématique.



CHAPITRE 3 : COMPOSITION DES COMMISSIONS


ARTICLE 22 : Les commissions de surveillance des épreuves de l’examen du Certificat d’Etudes Primaires sont constituées comme suit :


AU NIVEAU NATIONAL

Président : Le Directeur des examens

Vice- présidents :
- Le Directeur de l’Enseignement Primaire ;
- Le Directeur des Etablissements Privés des Enseignements Maternel et Primaire ;
- Le Directeur de l’Inspection Pédagogique ;
- Le Directeur de l’Institut National pour la Formation et la Recherche en Education ;
- Le Directeur de l’Enseignement Maternel.

Membres :
- le  Chef de Service des Examens et Concours de l’Enseignement Primaire de la Direction des Examens et Concours ;
- le Chef du service de la Formation Permanente, de la Scolarité et de l’Education Intégrée à la Direction de l’Enseignement Primaire ;
- des Cadres des Directions Techniques concernées ;
- deux (02) Représentants des Associations Syndicales ;
- un (01) Représentant des Associations des Parents d’Elèves.

AU NIVEAU DEPARTEMENTAL

Président : Le Directeur Départemental des Enseignements Maternel et Primaire ;

Vice- présidents :
- Le chef du Service des Enseignements Maternel et Primaire ;
- Le chef du Service des Examens et Concours ;
- Le Chef du service des établissements Privés ;
- Le Préfet ou son représentant.

Membres :
- un (01) Représentant des Organisations Syndicales ;
- un (01) Représentant des Associations des Parents d’Elèves.

AU NIVEAU COMMUNAL

Président : Le Chef de la Circonscription Scolaire

Vice- présidents :
- Le Chef de la Circonscription Scolaire Adjoint ;
- Les Conseillers Pédagogiques ;
- Le Maire ou son représentant.

Membres :
- un (01) Représentant des Organisations Syndicales ;
- un (01) Représentant des Associations des Parents d’élèves.


AU NIVEAU DES CENTRES D’EXAMEN

Chefs de centre : Directeurs d’écoles Primaires.

Chef de Centres adjoints : Directeurs d’écoles primaires
 
Membres :
- des Surveillants désignés parmi les institutrices et instituteurs Adjoints des Enseignements maternel et Primaire et parmi les enseignants du cours prive détenteurs d’une autorisation d’enseigner ;
- un (01) représentant des élus locaux ;
- un (01) agent de santé ;
- un (01) agent de Forces de Sécurité Publique ;

ARTICLE 23: La correction des épreuves de l’Examen de Certificat d’Etudes Primaires est organisée au niveau de chaque département sur la base des grilles d’appréciation élaborée au niveau national.

ARTICLE 24 : Les commissions de corrections sont constituées comme suit :

 AU NIVEAU NATIONAL (élaboration des grilles d’appréciation)

Président : Le Directeur des Examens et Concours.

Vice-président :
- Le directeur de l’Inspection Pédagogique ;
- Le Directeur de l’Enseignement primaire ;
- Le Directeur des Etablissements Privés des Enseignements Maternel et Primaire ;
- Le Directeur de l’Institut national pour la Formation et la recherche en Education ;
- Le directeur de l’Enseignement Maternel 

Membres :
- Le Chef du Service des Examens et Concours de l’Enseignement Primaire de la Direction des Examens et Concours ;
- Le Chef du Service de la Formation Permanente, de la Scolarité et de l’Education Intégrée à la Direction de l’Enseignement Primaire ;
- Des Inspecteurs des Enseignements Maternel et Primaire ;
- Des conseillers Pédagogiques ;
- Des Directeurs d’écoles.

AU NIVEAU DEPARTEMENTAL (correction de copies)

Président : Le Directeur Départemental des Enseignements Maternel et Primaire.

Vice-président :
      - Le chef du Service des Examens et Concours ;
- Le chef du Service des Enseignements Maternel et Primaire ;
- Le chef du Service des Etablissements privés.

Présidents des sous-commissions :
- des chefs de Circonscriptions Scolaires
- des Inspecteurs de l’enseignement Primaire ;
- des Conseillers Pédagogiques.

Membres : 
- des directeurs d’écoles maternelles et primaires publiques ;
- des enseignants d’écoles maternelles et primaires publiques ;
- des enseignements autorisés des écoles privées.

ARITCLE 25 : Les contrôleurs sont choisis parmi les chefs de centres et les Directeurs d’écoles bien avertis des principes de corrections des copies selon l’approche par compétences.

ARITCLE 26 : La commission des superviseurs des travaux de secrétariat est composée comme suit :

Président : Le Directeur des Enseignements Maternel et Primaire.


Vice-président :
- Le Chef du Service des Examens et Concours
- L chef du Service des Enseignements Maternel et Primaire ;
- Le chef du Service des Etablissements Privés.

Chef de Secrétariat : Le Représentant du Directeur des Examens et Concours

Membres :
- des enseignants d’écoles maternelles et primaires
- des agents de Forces de Sécurité Publique.

ARTICLE 27 : La proclamation des résultats se fait conformément à la décision de la commission de délibération.

ARTICLE 28 : La commission de délibération   est composée ainsi qu’il suit

Président : Le Ministre en charge de l’enseignement primaire ou son Représentant.

Vice-président : Le Directeur des Examens et Concours

Membres
- Le Directeur de l’Enseignement Primaire ;
- Le directeur de l’Inspection Pédagogique ;
- Le Directeur des Etablissements Privés des Enseignements Maternel et Primaire ;
- Le Directeur de l’Enseignement Maternel ;
- Le Directeur de l’Institut National pour la Formation et la Recherche en Education ; 
- Les Directeurs Départementaux des Enseignements maternel et primaire ;
- Le Chef du Service des Examens et Concours de l’Enseignement Primaire de la Direction Des Examens et Concours ;
- Trois (03) cadres du Ministère des Enseignements Maternel et Primaire avertis des questions de l’évaluation des apprentissages selon l’approche par compétences.

ARTICLE 29 : Les différentes commissions ainsi constituées sont nommées chaque année :
-  au plan national, par le Ministre en charge des enseignements primaires sur proposition du Directeur des Examens et Concours ;
-  aux plan départemental et communal par les Directeurs Départementaux des Enseignements Maternel et Primaire sur Proposition des Chefs de Circonscriptions Scolaires.

 

CHAPITRE 4 : DISPOSITIONS DIVERSES


ARTICLE 30 : Le Diplôme du Certificat d’Etudes primaires est délivré par le Directeur des Examens et Concours.

ARTICLE 31 : Le présent arrêté abroge toutes dispositions antérieures contraires.

ARTICLE 32 : Le Directeur des examens et Concours, le Directeur de l’Enseignement primaire, Le Directeur de l’Inspection Pédagogique, le Directeur des Etablissements Privés des Enseignements Maternel et Primaire, le Directeur de l’Institut National pour la Formation et la recherche en Education et les Directeurs Départementaux des Enseignements Maternel et Primaire sont chargés, chacun en ce qui le concerne de l’application du présent arrêté qui prend effet pour compter de la date de sa signature et qui sera publié au journal Officiel de la République du Bénin.


                                                                                     Porto-Novo, le 19 Février 2008


                                                                                 MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS MATERNEL                 
                                                                                                    ET PRIMAIRE 


                                                                                             Professeur Vicentia BOCCO.
                                                                                                MINISTRE INTERIMAIRE
Ampliations

PR                                                           04
CC                                                           04
SGG                                                         04
Original                                                    01
JORB                                                        02
Assemblé Nationale                                    02
Autres Ministères                                        15
Toutes Directions/ MEMP                              10
DEC                                                           10
Préfectures                                                 12
DDEMP                                                       12
Circonscriptions Scolaires                              85
Ecoles Primaires                                      6 027
Organisations et Parents d élèves                  30
Organisations Syndicales                               30
Archives                                                       02

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article